Whooverville 8

Comment tout cela a-t-il commencé ?

Whooverville est une convention consacrée à Doctor Who et organisée par un groupe de fans. Rien de mercantile là-dedans, donc. Les billets d’entrée sont cependant très chers, probablement du fait qu’il faut payer le lieu, mais étant donné les prestations, ça vaut le coup pour des passionnés de la série. Il y a toujours une brochette d’invités à couper le souffle. Du moins pour moi qui suis une passionnée essentiellement de la série classique. L’année dernière j’avais donc repéré cette petite convention et j’avais déjà été impressionnée par les invités qui s’y trouvaient. J’avais fort envie de m’y rendre cette année, mais ce que ça allait me couter me faisait quand même bien reculer.

Bref, j’ai hésité jusqu’à une quarantaine de jours avant, en consultant régulièrement la liste des invités. Et là, j’ai vu qu’il y avait Janet Fielding, l’actrice jouant LA compagne, ma préférée de toutes heart2. J’ai poussé le cri de la fan hystérique : « hiiiiiii ». Fifille m’a convaincue d’y aller et a proposé de m’accompagner. Foin de la prudence financière, hop, dès le lendemain, nous achetions les billets d’avion, retenions les bed&breakfast, etc.

 

Premier jour : Birmingham

Le premier jour, le jeudi 1er septembre, était consacré au voyage aller, bien entendu, mais comme nous arrivions assez tôt à Birmingham, nous avons décidé de visiter la ville. J’avais repéré un resto que j’avais utilisé dans une de mes fanfictions, aussi nous y sommes allées manger. C’était délicieux, mais c’est la seule chose qui s’est bien passé dans cette ville. Je n’ai pas aimé l’atmosphère elle-même. Je m’y sentais étouffer et en plus, nous avons pris deux PV pour non paiement de stationnement en 2 heures. De quoi vous faire détester une ville. La première fois, à côté du resto, nous n’avions pas vu que c’était des places payantes et hop, prune 5 minutes avant que nous revenions. La deuxième, nous avons cherché à payer, avec un système en ligne, car nous n’avions pas de pièces de monnaie, et ça a foiré, je sais pas comment. Bref, deuxième prune.

(cliquez sur les images pour les voir en plus grand)

birmingham-airport

C’est ici que tout commence et finit : l’aéroport de Birmingham

birmingham-canaux-1

Il y a tout de même de jolies choses à voir à Birmingham, en particulier les canaux, le seul endroit que nous avons visité, avec leurs péniches très caractéristiques.

birmingham-canaux-2

the-answaer

Celle-là nous a bien plu, vous devinez sans doute pourquoi.

 

Les bed&breakfast

Le bed&breakfast de Birmingham était vraiment pas terrible. Personne pour vous recevoir. Ils envoient juste un SMS pour le code de la porte et le numéro de la chambre. Sauf que j’ai reçu le mien à 23 heures. Heureusement, il y avait quelqu’un qui passait par là et nous a vues. Il a téléphoné à la propriétaire pour ces renseignements. Alors, aussi, je vous avertis, en Angleterre oubliez le breakfast dans bed&breakfast, c’est devenu bed tout court. Dans les cuisines ou les chambres, il y a tout juste de quoi se faire une boisson chaude (et encore, juste thé ou café, rien d’autre, sympa pour les enfants), sans rien à manger. C’est une vraie arnaque, parce que c’est cher en plus. Autre chose de surprenant : les lits sont hauts. Cela a été le cas dans le premier b&b et plus encore dans le deuxième (le vendredi soir à Manchester). J’avais même du mal à y monter. Ça m’a rappelé les lits des grand-parents qui étaient toujours très hauts.

 

Deuxième jour : Liverpool

Là, ça a été beaucoup mieux. Je me suis tout de suite sentie à l’aise dans cette ville. Nous n’en avons pas beaucoup visité, car notre objectif n°1 était le musée des Beatles. Et ensuite, de ne pas trop me fatiguer pour être en forme le lendemain, jour de la convention.

Le musée, cinq étoiles. Je recommande chaudement. Je voulais y trouver des cadeaux pour mes sœurs, mais par contre dans la boutique, j’ai pas trouvé grand-chose qui me plaisais. Il y avait plein de trucs, mais rien qui convenait. J’ai quand même craqué pour un super mug Yellow-Submarine. Il y avait des t-shirts sympa aussi, mais aucun dans lequel j’aurais pu caser ma devanture généreuse.

musee-beatles-1

Entrée du musée des Beatles

musee-beatles-2

musee-beatles-3

musee-beatles-4

La pièce blanche, reconstitution d’une salle qui se trouvait dans la maison de John Lennon et Yoko Ono

Le musée se situant dans les anciens docks, devenus un endroit assez branché, nous nous sommes baladées là-dedans et nous avons regardé la mer. C’était vraiment bien.

liverpool-1

Albert Docks, lieu superbe, assez « branché », mais plein de charme

liverpool-2

Albert Docks, du côté de la mer

 

Troisième jour : la convention

tardis-et-davros

À l’entrée, le TARDIS et Davros

Elle est située à Derby dans un immeuble qui accueille des congrès. Ce n’était pas grand : deux niveaux pas gigantesques, mais franchement, c’était cool. On a fait beaucoup de queue pour les autographes, mes jambes et mes pieds n’en pouvaient plus, mais ça valait le coup. Ils sont tous adorables et Janet est géniale. J’avais le cœur qui battait et je lui ai dit que je venais de Marseille juste pour la rencontrer. Je ne suis pas sure qu’elle ait compris que c’était pour la rencontrer elle. Mais ça ne fait rien. heart2

Ensuite, j’ai fait des photos avec elle, une autre actrice que j’aime beaucoup aussi et deux autres personnes de la série. Un petit tour aux goodies, histoire de finir d’achever mon porte monnaie et je suis restée la fin de la journée aux conférences, pour attendre celle de ma chérie.

Tous ces gens sont adorables, drôles, attachants. Je me suis vraiment éclatée et ils me manquent déjà, surtout Janet, bien entendu. Si c’était pas si cher, j’irais bien chaque année. Malheureusement, je ne peux pas me le permettre.

 

Quatrième jour : le retour

Rien de spécial à en dire, sinon que j’ai claqué mes dernières livres à faire le plein de Jelly Babies au WHSmith qui est à l’aéroport.

 

Spécial Whovians

Après l’article général, voici une partie qui intéressera surtout les Whovians. J’avais emporté mon cosplay de Crispy!Master et bien entendu, il y a eu du monde qui m’a reconnu. J’ai même pu faire une photo avec un cosplay Master!Delgado et une avec le Bébé!Master.

maitre-et-maitre-2 maitre-et-maitre-1

Maitre!Delgado et Maitre!Crispy, puis Maitre!Enfant et Maitre!Crispy

Janet était ravie que je vienne de Marseille. Elle aimerait bien y venir. Au moment de la photo que j’ai faite avec elle et Nick Briggs, ils m’ont dit : « sorry for the Brexit ». C’était mignon. Je leur ai répondu que j’étais désolée, moi aussi.

autographe-janet

Mon autographe de Janet. Elle a écrit Marseille heart2

photo-janet-nick

Photo avec Janet et Nick (Briggs). Je n’ai hélas pas pu trop le voir lui, ni avoir son autographe. Trop de monde, pas assez de temps.

Katy Manning c’est du vif argent. Elle tient pas en place, elle est très excentrique, elle interpelle les gens en les appelant « chéri » et distribue des câlins à tout le monde. Je ne connais pas vraiment le personnage d’Iris Wildthyme, mais j’imagine que ça correspond tout à fait.

katy-frontier-space

Autographe de Katy, sur cette superbe photo. heart2

photo-katy-michael

Photo avec Katy et Michael (Jayston) que j’ai eu la chance de pouvoir leur faire signer après

J’ai fait signer un autographe à Eric Saward aussi, mais je me souvenais plus ce qu’il avait fait, ce qui m’a désolée lorsqu’on a regardé car il a écrit parmi mes épisodes préférés, dont Resurrection of the Daleks. Je me suis sentie un peu mal pour le coup de m’être montrée si peu enthousiaste.

Je suis partie de la salle de conférence, juste au moment où Nick Briggs y arrivait et il m’a fait un petit coucou. Là aussi, je me suis sentie mal. Mais c’était pas évident non plus de choisir entre les autographes, les photos, les conférences. Il fallait faire un choix et ma priorité c’était Janet, Katy et ensuite Sophie Aldred. Elle aussi a été adorable. Elle m’a parlé français et m’a dit qu’elle était en train de lire un livre sur Van Gogh, du coup, ça m’a donné envie de le lire.

autographe-sophie-survival

Autographe de Sophie

Et Mike Tucker m’a fait un compliment sur mon cosplay. J’étais aux anges.

J’ai assisté à la conférence de Michael Jayston et aussi celle de deux autres acteurs qui ont des rôles plus secondaires, comme Paul Jerricho qui joue le Castellan dans The Five Doctors (« No, not the mind probe ! ») et Ian Cullen, celui qui joue Ixta dans The Azteks.

not-the-mind-probe

« No, not the mind probe! » à gauche et Ixta à droite.

La fin des conférences, c’était Janet d’abord, qui a été rejointe ensuite par Katy et Sophie. Grand moment. heart2

janet-1  janet-2

Janet Fielding, pendant sa conférence, deux expressions typiques

sophie-1

Sophie Aldred, pendant la conférence de Janet

katy-1

Katy Manning, toujours aussi pétillante

janet-sophie-katy

Les trois belles ensemble heart2

Bref, je ne regrette pas d’avoir cassé la tirelire pour y aller, mais je ne pourrais vraiment pas le faire chaque année, hélas.

Maintenant, je dis aux Whovians Classics : « Allez-y. Franchement, vous ne le regretterez pas ».

Publicités

Une réflexion sur “Whooverville 8

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s